L’ÉCOLE DU CHAT NOIR

Bienvenue à toi

TU VAS DÉCOUVRIR L’ÉCOLE DU CHAT NOIR !

ÉCRIT ET RÉALISÉ PAR LORENZO PAPACE avec NICOLE MERSEY ET JONATHAN PERONNY

Cette école n’est pas comme les autres, car c’est l’école de la révolte et de la liberté !

Le poing levé, une chatte noire en chemisette à col rouge et jupe à carreaux accueille les curieux, en roulant les « r », dans son école un peu spéciale, perchée dans les arbres. Lancée en novembre dernier sur YouTube, la série d’animation « L’école du chat noir » vise à rendre accessibles au plus grand nombre les ressorts de l’anarchisme en cassant les préjugés qui s’y rapportent.

Pour y remédier et « donner une chance à ces idées », le jeune homme résidant dans la région lyonnaise a « bossé sur une forme qui soit la plus claire et directe possible, en dehors des représentations habituelles qui vont avec ce courant de pensée ». Pour y parvenir, quoi de mieux que des animaux qui parlent ?

Lorenzo a dans sa chair l’expérience de la quête de liberté. On le ressent particulièrement dans ces vidéos. C’est un brave gaillard qui travail d’arrache pied et il a raison car son travail est vraiment une belle création.

Entre réalisation et quête de sens, cette série fait énormément du bien à l’idéologie de l’anarchie.

Il a pour but de nous transmettre son savoir sans nous obliger à y adhérer. Et c’est tout à son honneur. Ces petits épisodes sont intuitif, accessibles à tous, ludique et amusant. On y apprend des choses puisque Lorenzo se base sur des faits historiques. C’est une série à ne pas manquer ! Elle devrait être vue de tous et apprise de tout le monde !

Allez matez moi ça ! Qu’est ce que l’anarchisme ?

YANN LE CORVEC

RÉTROSPECTIVE

Yann Le Corvec est un peintre aux multiples talents. L’art est pour lui une manière de s’exprimer dans tout ce qu’il entreprend et ça se ressent.

On retrouve tous types de formats et de tendresses dans ses toiles. Les coups de pinceaux dressent des tableaux poétiques. Il nous plonge à la fois dans un univers fantastique, les corps peints nous parlent et leurs mouvements sont au plus près de l’humain. La particularité qui se dresse sur ses toiles est le trait unique, un trait fluide qui dessine son imagination. Les femmes dessinées par Yann Le Corvec sont des femmes belles mais aussi intriguantes qui ont beaucoup de prestance.
Au delà de la nudité et de l’érotisme, ses femmes sont puissantes. Elles ne sont pas seulement peintes comme un désir, elles sont les sujets et on ne peut que les respecter.